Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Actualités Keranlouan Eliote, un roi pas comme les autres
Actions sur le document

Eliote, un roi pas comme les autres

Le roi Eliote de Keranlouan à chaque seconde brille par sa présence et plus encore aujourd'hui avec sa première place au CACIT de printemps le 10 04 2013 à YPREVILLE.

Joseph à fait  monter  Eliote  à la plus  haute  marche de  l’escalier  des keranlouan, maintenant le dieu  des  épagneuls  bretons Tintin de  keranlouan lui ouvre les portes  de  son empire !!!!

Le roi Eliote de Keranlouan à chaque seconde brille par sa présence et plus encore aujourd'hui avec sa première place au CACIT de printemps le 10 04 2013 à YPREVILLE.

Gravement blessé lors de son premier concours du CEB le 26 03 2013 à Caulières qu'il a gagné premier excellent, il s'est coupé un coussinet très profondément. Après deux interventions chez le vétérinaire ses agrafes ont lâché et le 02 04 2013 il subit une anesthésie générale pour lui couper le bout de coussinet nécrosé, pansements et soins intensifs. La saison perdue pour perdue mon père spirituel Mr Joseph Maerten décide de le présenter la veille de l'open de France avec une botte en cuir 5 jours après son anesthésie générale pour voir s'il peut courir à l'open  le lendemain le 08 04 2013.

Au bout de 5 minutes de course Eliote à toute vitesse dans un labour perd la botte et finit son parcours sur les chapeaux de roues avec une plaie ouverte.

Le 08 04 2013 j'étais indécis parce que cela me faisait du mal de le voir courir dans ces conditions et Joseph prend la décision de le présenter. Il fait un parcours à tout casser et gagne le premier CAC à l'open de France.

Deux jours plus tard à Ypreville, doué d'une vitalité, d'un courage et d'une faculté de récupération extraordinaire le roi Eliote présenté par Joseph gagne le CACIT. Il fait un parcours d'anthologie, deux respects de lièvre et un arrêt cataleptique sur un couple de perdrix dans un colza. Joseph va le servir en marchant à 150 m, les perdrix partent à son arrivée : le spectacle.

En le voyant servir Eliote en marchant des spectateurs me demandent "mais que fait Joseph ?" Il n'a pas vu Eliote à l'arrêt dans le colza, regarde même le juge étant en retrait, a accéleré et tout à coup il freine ne voulant pas dépasser Joseph et le roi toujours à l'arrêt imperturbable, les perdrix partent à 20 m du chien parfait.

Je réponds mais je crois qu'il court au point, un silence crispant et interminable jusqu'au moment où Joseph enfin arrive au chien et le met en laisse pour terminer l'action puis une personne me pose une question :

Mais comment il fait Joseph quand il marche s'il court de cette façon !!!!!

BRAVO Joseph pour le suspense, tu nous a fait vibrer

Relancé, Eliote passe la route et attaque un beau blé et très rapidement domine la plaine tout en restant au service de son conducteur, le style, la puissance, l'intelligence de ses bouts de lacets sur les côtés, la beauté du roi des Keranlouan ne pouvait que nous faire trembler en le regardant et nous pouvons tout simplement que le remercier de nous avoir offert ces moments magiques. Enfin le coup de trompette qui signifie la fin du parcours.

Je peux à son propos dire une phrase que j'aimais entendre de la bouche de ma grand-mère qui va fêter ses 101 ans le 12 05 2013 en parlant d'une personne qu'elle adore : 

Mais lui il n'est pas comme les autres !!!!

PMorin

 


Réalisé avec Plone