Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Blog La Deuxième révélation de ma vie professionnelle!
Actions sur le document

La Deuxième révélation de ma vie professionnelle!

Première révélation : le mélange de caractère Deuxième révélation : l’initiation de base

 

 Il reste cependant un troisième élément fondamental qui est l’origine ! C’est ce qui est de plus en plus facile à trouver grâce à l’effort des clubs de race bien structurés. Il y en partout !!!

 

Pour une initiation bien faite, l’idéal c’est : la faire au moment où il faut le faire, avec des gens qui savent le faire, avec le matériel pour le faire.

Si Mozart avait appris à jouer du piano à  25 ans et même s’il avait vécu jusqu’à 100 ans il n’aurait jamais fait cette carrière-là et je constate que les petits keranlouan qui m’invitent à les sortir de plus en plus tôt tous les ans en pourcentage il y a plus de Mozart.

Tous les ans ils mettent la barre un peu plus haute et me laissent bluffé par leurs performances invraisemblables. Beaucoup de keranlouan adolescents font jeu égal à la chasse avec des chiens adultes et très rapidement deviennent des merveilles.

De ma vie je n’ai jamais eu autant de clients qui me  les vantent et me donnent des comptes-rendus des exploits faits par les jeunes keranlouan.

Les keranlouan ne sont pas meilleurs que des supers chiens produits dans d’autres élevages mais certainement pas moins bons. La différence est qu’ils mettent leurs qualités naturelles de base (transmises par leurs parents) au service de leur conducteur à 90 et 100 % parce que ce sont mes copains, nos copains et je vous invite à ne pas les considérer comme des employés.

Comme je le dis depuis 40 ans dans l’élevage des chiens de chasse, pour satisfaire chaque cynophile amateur de chiens de chasse ou de fields, le plus important n’est pas la sélection d’origine. Si un novice, parce qu’il a de l’argent, achète le champion toutes catégories mâle et femelle reproducteur d’élite et s’il est capable de produire en quelques mois des chiots supérieurs aux chiens produits par des éleveurs de 50 ans d’expérience, je serai le premier des imbéciles.

Il ne faut pas prendre les éleveurs amateurs et professionnels pour des nunuches qui sont bien conseillés par notre club qui est à mon goût bien construit et très bien géré. Le niveau des origines de la plupart des éleveurs français est par le fait conséquent. Les qualités naturelles de base transmises par les parents s’ajoutent (origine) de génération en génération.

Les caractères dominant se multiplient en une génération (nervosité, timidité, susceptibilité, le chien un peu vicieux sur le gibier c’est bien mais 10 fois trop vicieux c’est une catastrophe).

Ce n’est pas possible de voir si un chien, à condition qu’il soit intelligent et passionné, après 300 heures de travail de dire s’il était timide ou susceptible ou un peu vicieux étant jeune. La seule personne qui est capable de le dire c’est la personne qui a connu le chien à l’état vierge : le dresseur.

 

Je suis incapable après 50 ans d’expérience de dire si le champion du monde toutes catégories est adapté à la reproductrice que je vais lui présenter.

Depuis les débuts 80 j’ai toujours fait des études de caractères et cherché à faire des chiens équilibrés (depuis ce temps il y a eu 100 champions de travail chez les keranlouan) mais il y avait quelque chose qui m’échappait parce que j’avais de temps en temps un chien qui avait des problèmes de caractère et je ne comprenais pas pourquoi.

Depuis que j’ai arrêté de faire des compétitions de façon intense je passe beaucoup plus de temps au chenil et je fais depuis 2007 une chose que je voulais faire depuis des dizaines d’années : m’occuper de mes petits keranlouan.

Un faux-pas fait en moins d’une seconde qui n’est pas rattrapé de suite peut marquer le petit chien pendant toute sa vie lorsqu’il est jeune et fragile.

Lorsque le petit chien subit un tel choc et qu’il est monté à 180 pulsations/minute il faut le prendre dans vos bras, de 180 à 140 pulsations il est révolté contre vous et ne réfléchit pas, à 120 pulsations il commence à analyser ce qui s’est passé, à 100 pulsations il comprend que c’est son maître qui lui a fait mal mais à ce moment il est un peu abattu surtout si bien dans ses bras il sent la chaleur de son corps comme il n’y a pas si longtemps la chaleur de sa maman si réconfortante et puis il se calme, vous pourrez le remettre dans un coin tranquille et la chaleur que vous lui aurez donné aura (presque) effacé le traumatisme précédent.

Autrement s’il va se cacher, il vous en voudra et comme il sera loin de vous et qu’il ne sera pas sur votre emprise au pied du mur, il ne sera pas obligé de trancher la question et l’abcès ne sera jamais percé.

 

Avec de bons reproducteurs, bons chasseurs et bon standard, le plus important et cela n’engage que moi est le mélange de caractère et ensuite cela me manquait et il m’arrivait d’avoir des petits keranlouan qui ne s’exprimaient pas à leur juste valeur, c’est l’initiation de base qui est pour moi devenu non pas une révélation mais une révolution !!!!!

Je vous remercie pour votre marque de sympathie pour les keranlouan.

Je m’efforce de plus en plus de réveiller les qualités naturelles de mes petits chiens le plus tôt possible, cela a pour conséquence de les disposer à s’adapter plus facilement et à s’orienter vers tous les horizons comme un gamin qui apprend une langue étrangère à 6 ans, le ski, la bicyclette, faire de l’ordinateur. Il le fera plus difficilement 30 ans plus tard.

Je veux que mes petits chiens soient à l’aise dans toutes les disciplines même s’ils ne le font pas parfaitement et ils pourront chasser le lièvre, arrêter les bécasses et rester au pied lors de battues, chasser le canard s’ils sont bien dans leur tête. Ils seront facilement orientables à se diriger vers leur vie future de chasseur. Cependant il faut que leur changement de vie se fasse au moment où leur caractère est encore malléable, c’est-à-dire adolescent entre 4 et 8 mois. Ce n’est pas une histoire de qualités supérieures mais c’est disposer leurs qualités au service de l’homme qui sera devenu son complice.

Cordialement,

PATRICK MORIN

 

 


Réalisé avec Plone